Comment bien faire le choix d’un matelas gonflable ?

Vous avez décidé de partir pour une randonnée et face aux innombrables décisions à prendre vous êtes confrontés au choix d’un matelas gonflable. Pour vous aider à faire le bon choix, les critères suivants sont à retenir même si la liste n’est pas exhaustive : l’épaisseur, l’isolation thermique, les matériaux ainsi que le système de gonflage pour ne citer que ces critères.

Le choix d’un matelas gonflable : quels critères retenir ?

choix d'un matelas gonflableL’un des premiers réflexes à adopter pour passer au choix d’un matelas gonflable est d’évaluer l’utilisation que l’on souhaite en faire. Le choix d’un matelas gonflable repose bien entendu sur plusieurs critères. Ainsi, en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire, il convient de prendre en compte le poids et le système de rangement. L’isolation et l’aération ne doivent pas être négligées. Un matelas avec une couche de fibres à l’intérieur ou un duvet offre une meilleure isolation thermique. Dans ce cas, l’option des matelas 3 saisons qui sont généralement plus fins tout en s’isolant moins bien du froid est la plus recommandée. En ce qui concerne la taille du matelas gonflable, il faut rappeler que sa prise en compte est intrinsèquement liée à la morphologie de l’utilisateur.

Les matelas gonflables sont de ce fait disponibles en différentes tailles ou dimensions et sont aujourd’hui comparables aux matelas classiques. Pour ce faire, l’on a besoin d’espace si le choix porte sur un matelas gonflable deux places plus confortable. En revanche, si l’on se retrouve dans une situation d’incertitude par rapport à la disponibilité de la place, l’option d’un matelas gonflable une place est requise. La qualité du matériau dont est constitué le matelas gonflable est également un élément très déterminant dans le choix. La solidité des matériaux est un frein pour les éventuelles crevaisons et l’idéal serait d’opter pour le vinyle comme revêtement du fond.

Le revêtement et le système de gonflage d’un matelas gonflable

Le choix d’un matelas gonflable passe nécessairement par le type de revêtement. Ainsi, la qualité de la couche qui doit être homogène est une condition primordiale. En ce qui concerne la texture de la partie supérieure, un revêtement en velours éviterait le risque du matelas gonflable à coller à la peau ou encore de glisser sous la peau de l’utilisateur. En fonction des terrains, le revêtement de la partie inférieure du matelas gonflable doit de toute évidence offrir une certaine rigidité afin de résister à toutes sortes d’espaces. En ce qui concerne le système de gonflage, il doit être facile d’utilisation et rapide. Tout en excluant le fait de souffler dans le matelas, une pompe peut être intégrée ou non, manuelle ou électrique. La pompe électrique semble la mieux adaptée car en moins de 3 min, le matelas pneumatique est rempli. Il convient aussi de prendre en compte certains petits détails qui font la différence. En effet pour un rangement plus efficace, la présence de sangles de compressions robustes doit être requise. Pour la durée de vie du matelas gonflable pensez à une meilleure protection de la valve de gonflage.

Pour bien faire un choix, il est en somme primordial de réfléchir sur les conditions dans lesquelles l’on pourra s’en servir : été ou hiver, terrain plat ou caillouteux, sous une tente ou dans une chambre, etc. Les préférences ainsi que les priorités sans oublier les prix d’acquisition sont autant d’éléments à ne pas tenir en laisse pour bien choisir un matelas gonflable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *